Le verre Tulipe pour servir les bières blondes : Cette forme de verre augmente la charge aromatique de la bière. Par ailleurs, elle laisse ses fines bulles chargées en saveurs, remonter par le col, tout en assurant une belle persistance de la mousse. Le verre ballon issu de l’univers du vin : Il concentre tout le bouquet d’arômes sur les cols. Le réchauffement rapide exalte toutes ses saveurs de la bière. Souvent utilisé pour servir les bières brunes car peu mousseuses qui exaltent toutes leurs saveurs. La chope : verre Allemand de référence : C’est un verre emblématique de la bière. Avec ses parois épaisses, il permet le maintien d’une température constante. La prise en main, quant-à elle, est aisée et franche. Le verre droit, sans pied, légèrement en cône inversé ou en légère forme : Issu de la tradition des pubs irlandais. Il s’utilise tout autant pour servir de bonnes stouts ou ambrées irlandaises ou anglaises, que pour des blanches belges. Il permet de bien voir la couleur de la bière et favorise l’apparition de mousse.

Bien déguster une bière : la préparation des verres à bière est importante

 

Il est important de rincer le verre à l’eau froide. Les bars ne s’y trompe pas en pulvérisant de l’eau froide dans le verre. Cela évite aux bulles de se coller aux parois, attirées par les impuretés. La forme d’un verre à bière joue un rôle primordial dans l’épanouissement des arômes. Les Lambics se dégustent dans des flûtes, les bières d’abbaye sont préconisées avec des verres larges, les Lager ou Pils dans des bocks ou des verres coniques. Les Stouts quant-à elles se dégustent dans des verres cylindriques.

La dégustation de la bière

 

De la même façon que le vin, on déguste la bière pour en apprécier ses qualités telles que sa couleur, sa mousse, l’arôme, ainsi que les nombreuses composantes du goût.

Le choix du verre a son importance, mais pas seulement.

 

La bonne température aussi compte beaucoup : entre 5 degrés et 12 degrés en fonction des bières. une blanche se boit fraîche à 5°C, un bière brune dans les 8 degrés jusqu’à 12 degrés. Versez délicatement la bière tout en éloignant la bouteille du verre à mesure que celui-ci se remplit. Vous créez ainsi le col de mousse. Un beau col doit être de deux à trois centimètres. Le col permet, par le dégagement des bulles de mettre en valeur les arômes. Par ailleurs, il empêche une oxydation trop rapide.

Observer et humer la bière

 

Une fois la bière versée, il est possible d’observer la couleur de la bière. La couleur d’une bière est principalement due au type de malt utilisé lors du brassage. Le bouquet s’apprécie ainsi grâce au col de mousse. Faîtes un mouvement circulaire avec le verre afin de libérer les arômes du col. Les différents arômes et goûts : fruité, floral, céréaliers, le houblon qui dégage plus ou moins d’amertume.

DECO-VERRE

DECO-VERRE